Lévrier Galgo - TANGO, le bonheur RETROUVÉ !

Explosion de joie après 3 mois et demi de cavale
Tango a été récupéré hier !!!!


Une belle leçon de perséverance, des milliers d'heures d'angoisse, une traque sans relâche pour la plus belle des récompenses : TANGO au chaud et en sécurité.


Bravo à toutes les personnes qui ont pu se mobiliser pour retrouver ce précieux Galgo.

Longue et heureuse vie à toi, cher Danseur...

Le vibrant récit de la dernière traque...

Début de l’aventure jeudi après midi, 17h20 coup de fil : "Votre chien est à Saint Laurent dans un champ derrière chez moi ". On lâche tout et on fonce. Moins de 15 mn plus tard on est sur place, juste au moment ou Tango quitte le champ … On ne le perd pas de vue et on arrive à le suivre pendant 1h30 sans jamais réussir à l’approcher. Il finit par nous repérer et s’affole un peu, on préfère le lâcher. Le Monsieur qui nous a contacté nous dit qu’il vient manger le midi la gamelle de son chat depuis 2 ou 3 jours. J’appelle Nath de suite ; elle se décarcasse pour que le véto puisse venir avec son fusil hypodermique, on organise une opération Tango pour le lendemain midi.

Vendredi 11h. Fabienne a réussi à prendre une RTT au pied levé et est venue de Bordeaux ; Myriam et sa fille sont là aussi avec leur chienne en chaleur, j’ai de la nourriture avec du Vtranquil dans mon sac. A peine arrivés, Tango est en vue mais ne va pas à la gamelle du chat comme d’habitude… Le véto arrive ; on suit Tango mais il est toujours trop loin et bouge trop… Impossible pour lui de tirer, il repart. On suit Tango pendant une bonne heure mais même la chienne ne l’attire pas vers nous et on finit par le perdre. On y retourne l’après-midi mais bien qu’il nous ait été signalé, on ne le retrouve pas. Vendredi soir les nerf lâchent, une fois de plus c'est la douche froide, on n’en peut plus…

Samedi matin on repart. Il faut tout tenter le temps qu’il est sur St Laurent. On le cherche dans le dernier secteur ou il nous a été signalé mais pas de Tango… et pour cause, quand on rentre le midi j’ai un message me le signalant à l’endroit où il aurait du être la veille au matin… Fabienne revient hier matin accompagnée de Philippe. On tourne à nouveau pendant 3h30 sans le voir. On rentre manger démoralisés mais on y retourne l’après midi pour poser des affichettes. On ne s’attend pas à le voir, il pleut...

Coup de fil vers 17h, une dame me dit : "Un chien blanc dort sous mon hangar, il se peut que ça soit le votre". La dame qui le trouve très maigre veut lui porter à manger, je l’en dissuade, il faut surtout le laisser tranquille, ne pas tenter de l’approcher et lui dit qu’on arrive de suite. On récupère Fabienne et Philippe qui affichaient le long du canal et on file là-bas… Pour découvrir qu'il s'agit bien notre Tango. Fabienne sort la gamelle avec la boite pour chat agrémentée de Vtranquil en granulés pour chevaux (plus fort que les comprimés pour chiens) et la dépose le plus près possible de Tango. Le stress est à son comble et l’attente commence… Interminable.

Tango s’approche de la gamelle et emmène la boite au milieu du champ pour la manger. Là il se sent en sécurité, il voit bien autour de lui et peut s’échapper en cas de danger. On retient notre souffle, il mange toute la boite et revient même sur ses pas récupérer ce qu’il a laissé tomber en route. Il tourne un moment puit finit par aller se recoucher sous son hangar. On attend… On attend… 10 mn... 20 mn… Ca n’en finit pas… 30 mn les granulés commencent à peine à faire effet… 1h il commence à s’endormir… La tension continue à monter mais on joue la prudence et on attend encore. Il ne faut pas rater notre coup, on n’aura sans doute jamais une aussi bonne chance. 1h20 on y va. Le hangar est fermé sur 2 côtés et au milieu il y a une caravane. Fabienne et Philippe passent d’un côté, Fifi et moi de l’autre. On avance doucement mais dès qu’il nous voit trop près, Tango prend peur et d’un bond, un coup de nerf, il tente de s’enfuir. Par réflexe je me jette dessus et le plaque au sol mais il se débat et manque de s’échapper. J’ai juste le temps de le retenir par une patte arrière… Fifi se précipite et l’attrape au collier juste à temps… Fabienne et Philippe le maintiennent et on lui enfile 2 colliers supplémentaires en lui parlant doucement pour le tranquilliser un peu. Philippe le porte dans la voiture, Fifi tient les 3 laisses et on l’attache.

Fabienne et moi éclatons en sanglots dans les bras l’une de l’autre, on y croit pas, il est là… J’appelle Nath, j’essaye de raconter et on pleure encore… On rit, on pleure … c’est indescriptible !!! On ne tarde pourtant pas trop, il faut rentrer avant qu’il se réveille complètement. On remercie les gens qui ont été vraiment géniaux, on les embrasse en promettant de donner des nouvelles et de revenir et on rentre.Tango est encore groggy à l’arrière de la voiture et le retour se passe bien.

Il a droit à un bon shampoing en arrivant parce que franchement il dégage une odeur irrespirable et il faut qu’on puisse voir dans quel état il est. Ça se passe bien, il n’est pas aussi apeuré qu’on le craignait. Fabienne lui enlève plusieurs tiques, il a quelques plaies et croûtes mais à priori rien d’alarmant. On a rendez-vous chez le véto vers 15h pour faire le point, le vermifuger, déparasiter etc… Notre Tango si craintif se révèle de suite un chien joyeux, joueur (dès qu’il a vu les autres chiens hier soir il était fou de joie et voulait jouer), tendre et câlin.

Vraiment, il est extra. Bien qu’il ne demande qu’à jouer et courir dans le jardin, hors de question de lui faire confiance et de prendre le moindre risque, toutes les sorties se font en laisse, les portes et fenêtres restent fermées. Il va très vite falloir lui apprendre que dans une maison il y a des horaires à respecter car cette nuit Monsieur avait envie de… jouer ! Il a pas mal pleurniché pour inciter les autres à venir faire la fête, aboyé joyeusement et s'est fait remettre en place par les civilisés qui voulaient quand même dormir un peu...

Ce matin on est sur un petit nuage dont on n’a vraiment pas envie de descendre. Heureux, heureux, heureux mais… HS !!!

Lévrier Galgo - Reina, des nouvelles de Sa Majesté !

Un petit mot d'Annie qui nous parle de sa reine :


Reina... c'est vraiment la Reine de la maison - elle commande toute la troupe même "CRUELLA VENUS" qui n'a quasiment plus la parole !!! (UN PEU tout d'même vu son grand âge - du respect quand même).

Reina adore la camionnette de mon mari - tous les deux jours - elle part en tournée dans les hôpitaux avec son maître et crois moi c'est sacré pour elle comme pour lui. Elle est devenue la chouchoute de mon mari - même la nuit elle a son petit canapé à côté de notre lit - côté Monsieur bien sûr - hors que nous n'avons jamais accepté un chien dans les chambres mais elle - elle c'est passe-partout (un vrai singe-chien) elle ouvre les portes - elle saute - elle escalade presque - une patte de velours en plus on ne l'entend pas.

La belle REINA a conquit le coeur de mon mari, il adore tout ses Lévriers mais REINA est devenue sa compagne de tous les jours - elle le suit partout (maison - jardin - voiture) toujours contente de bourlinguer.

Lévrier Galgo - LUZ attend son étincelle !

(Non inscrite au LOF, Puce électronique n° 941 000000 751637).

Fin 2007 LUZ a été attachée à la porte du refuge, Luz et ses énormes mamelles pleines de lait, Luz sans ses chiots que le galguero a gardé pour continuer son traffic, Luz abandonnée pauvre Galga qui ne lui servait plus à rien...
Elle va bien à présent, sa maternité n'est plus qu'un souvenir, ses tests de Leishmaniose sont négatifs.

Luz est une adorable chipie qui sait ce qu'elle veut et comment l'obtenir, elle sera la reine de sa future maison dans laquelle les chats ne seront pas les bien venus. Ne vous fiez pas à son masque blanc, Luz n'a que 5/6 ans et elle est en pleine forme.





video



Une petite vidéo avec Velour.



Nous contacter pour envisager ensemble son adoption.

Lévrier Galgo - LE Sauvetage de ce jour : AURI...

Après toutes ces semaines d'attente, Auri a enfin pu quitter l'Espagne, c'est Solange qui est allée l'accueillir à Irun avec Philippe son mari. Merche était au rendez-vous avec une amie et un PLI venu en renfort !


Solange était très heureuse de la récupérer, Auri va être bichonnée comme une petite princesse, Sandra de l'association Sofia El Refugio Escuela qui nous a confié Auri peut être rassurée quant à l'avenir de cette adorable Galga.
Le petit message de Solange :
Voilà donc comme promis les photos du sauvetage d'AURI prises à Irun avec Merche et Sole (2 passionnées des Lévriers) ; J'avais amené un petit encas pour notre belle Galga et elle s'en est régalé aussitôt.
A la maison, quelques photos dans notre bureau ou elle a pris possession d'un canapé lit, elle pourra y rester tant qu'elle voudra. Mes filles l'ont beaucoup câlinée, mes chiens lui ont fait la fête à part le labrador Moly qui pour l'instant demande à voir.
Là, pendant que je pianote, elle fait une grosse sieste à côté de moi (quelle fatigue ce long voyage) !
Sinon, je lui ai fait faire le tour du jardin et un promeneur s'est arrêté près du chemin pour me demander si c'était bien un Lévrier. Même dans mon tout petit village, je ne passe pas inaperçue avec mes loulous.
Les prochaines nouvelles bientôt avec de nouvelles photos d'AURI et ses copains à 4 pattes. Amitiés, bises. Solange -

Lévrier Galgo - ON A UN VAN !!!

La nouvelle vient de nous être confirmée par Mo : nous avons a présent notre propre van pour effectuer nos transports, en collaboration avec Pro-Galgo et le refuge de Tudela ce qui va énormément nous simplifier la vie pour le transit de nos adoptés !!!

Le van a cependant besoin d'une bonne grosse révision afin de pouvoir avaler en toute sécurité les nombreux kilomètres qui séparent l'Espagne, la France et l'Allemagne, il va également falloir l'aménager pour transporter confortablement les 12 petits chanceux qui iront rejoindre leurs familles à chaqun des voyages à venir.

Alors, nous avons besoin de vous pour réunir les 800 € estimés nécessaires à l'opération :

"ENSEMBLE POUR LES GALGOS

LE VAN DE L'ESPOIR"

Vous pouvez nous envoyer vos dons :

  • Par chèque au siège de l'association : 06 chemin de Heuleux 78240 CHAMBOURCY.
  • Par virement en utilisant notre RIB BNP : 30004 - 02272 - 0001006109 90.

  • Via Paypal en utilisant ce bouton :


Lévriers - Mais que font les Assos ???

Reportage RTE, consacré à l'arrivé en République Tchèque de 27 recapés d'Irlande. L'émotion est toujours aussi forte quand on voit ces Greys commencer leur nouvelles vies.

Un très grand bravo pour ces sauvetages, les Greyhounds sont de fantastiques compagnons.

Cliquez ICI pour visionner le reportage.

Cliquez sur la banière pour visiter le site de l'association.

Lévrier Galgo - Petit à petit, Susi fait son nid.

En phase de récupération intensive Susi découvre
avec délice le bonheur simple d'une vie sans stress.

Elle a des centaines d'heures de sommeil à rattraper...
Et y travaille d'arrache pied !
Profite ma Belle !!!

Lévrier Galgo - Rudy, seulement 10 mois...

Et tellement de peur au fond des yeux...

Les photos parlent d'elles même, il est grand temps de le sortir du refuge pour que sa vie commence enfin !


Avec beaucoup d'amour et de patience, d'ici quelques mois Rudy aura laissé derrière lui son ignoble passé, il est tout jeune et ne demande qu'à oublier le mal qu'on lui a fait.

Rudy est très sociable avec les chiens et les chats. Testé négatif aux maladies du Sud, il est prêt à voyager son passeport et son carnet sont déjà dans sa besace !!!

(Non inscrit au LOF, puce électronique n° 942 000022344835).

L'adoption de Rudy, par une famille ayant l'expérience de ce type de traumatisme, ne sera envisageable qu'une fois qu'il sera suffisament rassuré par un passage en accueil au siège de l'association.

Lévrier Galgo - Candela la tendresse.

Il y a en Espagne une Galga qui se nomme Candela, rejetée par la terre qui l'a vu naître comme des milliers de sa race, elle attend sa chance...

Cette petite est spéciale, douce et surtout gentille avec les autres animaux (elle a vécu dans une ferme) y compris les chats avec lesquels elle est vraiment amicale.


Elle est en bonne santé, négative à la Leishmaniose. Candela a environ 5 ans, c'est une crème...

(Non inscrite au LOF, puce électronique n° 941 000002504245)

video

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Lévrier Saluki - Babe alone... Babylone égarée...

Dimanche 23 mars au retour d'une promenade Babylone a disparue à quelques mètres de sa maison à Calvignac, un village qui se trouve dans les méandres du Lot entre Cahors et Figeac à 25 minutes de Cajarc ou à 25 minutes Villefranche, dans le département 46.

Babylone est un Lévrier Perse, une Salukia timide qui ne se laisse pas approcher par des étrangers.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Sa famille est dans l'angoisse...

BABYLONE porte une puce électronique n° 250 269600899 637 et un collier rouge.

Si vous l'appercevez ou l'avez recueillie,

contactez le 05.65.31.52.93. ou le 06.18.04.21.85. MERCI.

Lévrier Galgo - Quand l'Italie visite les Anges d'Espagne...

Une magnifique vidéo du GACI en visite au refuge Arca de Noé à Albacete.

Lévrier Galgo - Jan, invisible parmi les laissés pour compte...

Il n'avait pas de nom, il survivait au même endroit depuis au moins un an suivant de loin une horde de chiens abandonnés, il avait peur d'eux et ne cherchait surtout pas la bagarre, tout ce qu'il demandait c'était de pouvoir grapiller les maigres restes que quelques humains déposaient pour cette bande de chiens qu'ils avaient pris en pitié...


Quand une association commença à venir tirer un à un ces vagabonds de leur lieu de réclusion, le Galgo ne se laissa jamais approcher, il avait 7/8 ans un âge que peu de Galgos atteignent dans sa situation alors il savait qu'il ne pouvait pas accorder sa confiance au premier venu sous peine de devoir souffrir et peut-être d'y perdre sa vie...



Quand il n'y eut plus personne à sauver que lui les bénévoles de l'association dûrent aller porter eux même de la nourriture au Galgo car les âmes charitables qui jusque là avaient nourri la horde avaient atteint le seuil de leur compassion, celui qui restait là n'était qu'un Galgo, un être qui n'éveille pas la pitié, un fantôme, un paria, et surtout un indésirable dont ils n'avaient que faire et qui selon eux se débrouillerai bien tout seul... Invisible aux yeux des Hommes...



Finalement, il pu être attrapé et soigné... Après seulement quelques heures il battait déjà de la queue, heureux et docile pourtant le tableau n'était pas glorieux l'examen révéla un fil de fer incrusté dans une de ses pattes avant (souvenir d'un galguero qui avait voulu rafistoler une fracture) une grosse blessure mal cicatrisée sur sa tête, une côté cassée, une de ses pattes arrière luxée, un plomb logé dans son épaule et une gueule quasiment édentée...



Malgré tout cela Jan n'a rien perdu de sa superbe, il est toujours un fier Galgo, il n'a pas non plus perdu sa gentillesse, ni l'espoir qu'un jour la vie sera plus tendre avec lui...

Jan a été pris en charge par l'association DeGalgo, merci Aurora, Loli et toute l'équipe.

Lévrier Galgo - Susi Chérie dans sa famille d'accueil.

Quelques photos qui réchauffent le coeur, Susi attend sagement ses adoptants chez Marjory, elle se détend, tout doucement blottie au creux d'un canapé... et en très bonne compagnie...


Visiblement se retrouver avec des copains aussi cool lui fait le plus grand bien... Susi a passé plus d'un an en refuge en Espagne... Ici, le calme, la disparition des concerts d'aboiements et l'agitation des box ne doivent pas lui manquer !!!


Smergol le Sphinx, lui, trouver que la petite nouvelle a décidément le poil bien doux.

Vivement mardi soir qu'elle soit chez elle...

Lévrier Galgo - Angélique en mission !

Je suis partie bien tôt pour rejoindre un ami à Villefranche de Lauragais, il était là aussi tôt que moi, bien en avance lui aussi.

C'est alors que commence la magie de cette aventure ! Nous prenons la route, l'espoir que tout ce passe bien, que la route vers le bonheur de nos protégés va se dérouler sans embuches !

Nous voiçi arrivés 2 heures avant le rendez-vous fixé avec le convoi, l'excitation est à son comble, la complicité nous uni dans ce moment clé de la vie de Moro et Susi.

Puis le téléphone sonne pour la touche d'humour de la soirée !!!

"Le "gentil" chauffeur a mis de l'essence dans son réservoir au lieu du Gazoil" J'ai d'abord été cassée de rire avant de chercher une solution qui écourterait le temps passé dans ce camion pour nos loulous, puis finalement, on nous demande de patienter, alors comme nous sommes tous les deux très patients, trop attachés à cette soirée pour se mettre le stress, nous allons manger un morceau dans une cafétaria qui bientôt nous fera comprendre que nous sommes arrivés bien tard pour dîner !!!

Une clope par çi, une clope par là, un tour dans une cabine téléphonique où se trouve un plan pour visualiser l'endroit où est stoppé notre champion de chauffeur...

Nous avons parcouru plusieurs fois ce parking sous le vent qui ralentissait notre frénétique marche, la pluie elle, rafraichissait nos brûlantes envies d'étrangler ce camionneur étourdi.

Puis très vite finalement le petit camion arrive, nous le voyons de loin passer devant nous. Nous nous sommes regardés et là, là, la merveilleuse histoire est à son apogée, vite, il ouvre son camion et dès lors je repère Mon Beau, ébahie par sa tranquillité, sa prestance, je me dépêche de le sortir de sa cage, je suis hors du temps, j'ai occulté tout et tout le monde, seuls devant moi existent Moro et Susi, je m'empresse de les sortir, de les rassurer, les étreintes sont ennivrantes, je sens leurs petits coeurs battre la chamade sous ma main rassurante, je leur nettoie les pattes, le corps tremblant (de peur et de joie), je suis alors la plus heureuse, j'ai dans la tête toutes leurs souffrance passées, je sais qu'ils sont au bout de leur voyage depuis l'enfer !!!

Avec la joie et l'amour dans l'âme, nous reprenons la route, cette fois-çi dans de chaudes couvertures, avec de l'eau fraîche, pleins de gâteaux soigneusement distribués par mon ami.



Je ne peux m'empêcher de me retourner, de les comptempler, pour prendre conscience de leur présence auprès de moi, je suis alors la plus heureuse des êtres humains, en accord avec mes convictions, c'est un bonheur simple, enrichissant, émouvant, que je souhaite faire ressentir au plus grand nombre !!!

Ce sont mes deux amours arrivés à la maison qui se blottissent contre moi au lit, ils savent, se laissent aller à l'abandon, sans aucune crainte, ils se donnent entièrement malgré ce que les être soi-disant "supérieurs" en réflexion leur on fait subir!!!

Je voudrais tout spécialement te remercier Barbara, de m'avoir permise de vivre une telle aventure, remercier infiniment mon Ami qui m'a soutenue, aidée, avec beaucoup d'humilité et d'affection, et toutes les autres personnes qui ont permis l'intendance de cette soirée!!!

Je suis la plus heureuse, quand je regarde aujourd'hui Moro, mon clown, se pavaner sur son matelas !!


Angélique -

Lévrier Whippet - Puce du soir, ESPOIR !

En janvier 2001 Rhia a été volée sur le lieu de travail de sa maîtresse. Au fil des mois, sans nouvelles de sa nénette, l'espoir de la retrouver s'est amenuisé pour finalement ne plus être qu'une blessure ouverte à jamais...

Quand fin 2007 arrive un appel d'un refuge lui signalant une chienne enregistrée à son nom Lyn a dû réfléchir quelques instant pour réaliser ce qui était en train de se passer... Avant tomber évanouie...

Elle avait déménagé depuis la disparition mais fait suivre ses nouvelles coordonnées auprès du ficher canin dans lequel était enregistré la puce électronique de Rhia !!!

Rapidement réunies, Rhia était en bonne santé plutôt maigre mais de retour chez elle !!!



Une bien jolie histoire porteuse d'espoir et qui prouve que l'identification de nos compagnons est un geste d'amour qui peut faire des miracles...

Lévrier Galgo - Susy, confiance... C'est fini...

Elle regarde au loin ma Susy, tournée vers un ailleurs qu'elle espère sans savoir si il existe vraiment, ce regard fait mal car on sait que c'est la crainte qui en est la cause...



Susy est enfin arrivée en France, son voyage est presque terminé car une famille pleine de tendresse l'attend, je ne pouvais pas espérer mieux pour elle, de l'amour et de la patience, le temps qu'elle tourne la page.

Un petit mot qui réchaufe le coeur de la part de ses adoptants :

Ton nouveau pays t'accueille dans le vent, avec beaucoup de vent.
Ce vent, nous l'avons commandé afin de faire disparaître à jamais toutes les difficultés que tu as rencontrées.

Nous te promettons : Une famille aimante
Nous te promettons : De belles et bonnes croquettes
Nous te promettons : Des carresses douces et appliquées
Nous te promettons : Une couche confortable
Nous te promettons : Des longues ballades
Nous te promettons : Une vie équilibrée
Nous te promettons : Des carresses d'enfants
Nous te promettons : De l'entrainement en PVL
Nous te promettons : De la joie de vivre
Nous te promettons : Des yeux fiers d'être avec nous
Nous te promettons : D'être là jusqu'au dernier jour
Nous te promettons : De t'aimer autant que nous aimons Ubia, Fleur, Bettina et Calhïa
Nous te promettons : Des caresses et la tendresse, une affaire d'amour
Nous te promettons : D'être à la maison Mardi soir

Tout le monde t'attend.

________________

Dominique et toute la famille.

Lévrier Galgo - En attendant Moro...

En attendant Moro,
J'ai grignoté plein d'p'tits gateaux,
J'ai fumé trop de clopos,
J'me suis collé un mal de dos...

Les heures avancent,
Lui vers sa chance,
Aucun regret dans la balance,
J'ai cédé à toutes ses avances...

Il nous apporte son sourire,
Ce que tous les adoptants désirent,
L'espoir d'un meilleur avenir,
Il va enfin ne plus souffrir...


Lévrier Galgo - Salomé ou la malédiction du poulet...


Salomé est une vilaine fille. Elle a commis un CRIME... Elle a tué un poulet... Alors sa famille n'en veut plus et le Bulletin va la récupérer pour lui trouver une famille sans poulet mais avec un peu de jugeotte et de coeur !

Milieu de semaine, tout est organisé, le convoyage depuis l'allemagne, les bénévoles (Diana et Philippe son mari) qui vont faire la route, le lieu de RDV...

C'est là qu'on aurait dû se méfier... Allez savoir par quel mystère, le RDV est fixé... sur l'aire du Poulet de Bresse !

"Hier, 19 mars, je suis partie en direction de DIJON, avec au volant mon "loulou". Comme on était impatient de venir en aide à la petite puce, on a pris la route à 15h00 pour un rendez-vous juste en dessous de DIJON (110 KM en dessous pour être précis) avec un routier "sympa" qui devait nous convoyer la petite et nous la déposer vers 22/23h00.

Tout va bien, la route est belle, le soleil brille, les oiseaux chantent.

Au niveau de DIJON, horreur-malheur. Coup de téléphone paniqué : le transporteur (pas si sympa) n'a pas voulu prendre la fille par peur de la douane ??? (LOL y'en a plus). Qu'importe la tragédie, si près du but, on décide de continuer. De toute façon, on se dit que c'est pas possible, vu que le ""teuton"" nous a téléphoné comme convenu pour nous baragouiner on sait pas quoi puisque nous on sprechen pas deutch, mais il arrivait vers 23h00 à ce qu’on avait compris. Mais enfin ! Puisque la consigne était d'appeler quand il avait la puce, et on s'est dit qu'il devait y avoir un noeud dans le tuyau, mais pas de gravité.

Arrivée sur le parking de l'aire du repos du Poulet de Bresse : 19h30 - Rapide photo de la statue du poulet de l'autre côté de l'autoroute : 19h35. Visite de la boutique de la station service : 19h40. Casse croûte dans la voiture : 20h00. Et puis ....................................................
Rien.........................Rien ..................................Rien .............................. Toujours rien.

23h10 : Ca change, ça bouge, mais juste dans la voiture. Désespérément rien.....................

La mort dans l'âme, on reprend notre chemin là haut vers le brouillard, sur l'autoroute des vacances ? Heu je m'emporte. C'était pas la fête, mais on est quand même parti, sans rien, bredouille. Les seules bêtes qu'on a vu ce sont les 3 poulets de bresse en vente en rayon frais de la boutique.

03h30 : retour à la maison, salle de bains, et salle de dodo. 881,40 kilomètres et pas de Salomé…

Au fait, je fais rien ce week-end, on va à STRASBOURG???"

Je vous tiens au courant de l'arrivée de Salomé, cette fois on ne veut plus entendre parler ne serait-ce que de la crête du moindre POULET !!!


Lévrier Galgo - Celle qui n'en est pas un !

Des nouvelles de la toute petite Linda, devenue Louna elle fait la joie de sa famille, c'est bon de la savoir en sécurité alors qu'elle avait si peu de chance en Espagne de connaître le bonheur d'être aimée...

.



La rue et le malheur sont bien loin, tu vas pouvoir pousser tranquille, on t'aime si fort petiote. Un immense MERCI à la famille de Louna.

Lévrier Galgo - BDL en action.


Samedi dernier le Bulletin Des Lévriers participait avec Gamm Vert à Boulogne-sur-Gesse, en Haute Garonne à la journée d’anniversaire de l’établissement. Trois associations été réunies pour présenter leurs activités et leurs protégés sur l’invitation de Marie-Georges, responsable du magasin. Marjory, en charge des bénévoles BDL était sur place avec ses affichettes, ses cartes de visite et sa grande motivation pour faire connaître le martyr des Galgos.





«Nous avons passé une très agréable journée, beaucoup de monde, beaucoup de carte de visite distribuées, et mon but premier, faire connaître notre combat. Les personnes ne sont pas restées insensibles. La journée a commencée vers 9 heures et s'est terminée vers 17h30. Une très belle réussite pour une première fois. Marie Georges nous a alors conviés, pour une prochaine journée d'adoption. Elle nous a reçu avec toute sa simplicité, sa gentillesse, et son grand cœur, nous a chouchouté avec des petits gâteaux et du café, et avec l'aide des personnes travaillant au magasin, nous a monté des box du tonnerre. Merci beaucoup à Marie-Georges et à toute son équipe pour son accueil.». MARJO -

Lévrier Galgo - Auri arrive !

ENFIN !!!!


Les nouvelles sont bonnes, sa patte va de mieux en mieux, elle va donc pouvoir voyager et sera en France le 26. Sa famille d'accueil l'attend avec impatience !!! Bienvenue AURI !

GALGOS de-ci, de-là...

Besoin d'une information ?

Tél. : 09.54.39.84.36.

Mob. : 06.11.80.35.14.

Accès aux articles